Les fêtes approchent. Les repas bien fournis aussi. Ils vont se répéter 2, 3 ou 4 fois dans la semaine. Cela suffit à impacter négativement le contrôle de la glycémie, la sensibilité à l’insuline ou encore le niveau inflammatoire de l’organisme. Est-ce à dire qu’il convient de faire l’impasse sur les repas de fêtes pour les bienfaits de sa santé? Pas vraiment.

La pratique régulière d’un exercice suffit à effacer les effets néfastes d’une semaine moins light qu’à l’accoutumée. En pratiquant 1 séance « Je Cours pour ma Forme » et un circuit « Je Bouge » dans la semaine, vous profitez sans stress de la convivialité d’une bonne table, du goût d’un bon repas et du souffle autorisé par l’activité physique sympathique.

Par Volodalen
www.volodalen.com

Volodalen-logo-long